X3.60 | Forza Horizon

La licence Forza est un des fers de lance de la Xbox 360. Les jeux estampillés Forza se distinguent par une reproduction fidèle des sensations de conduite, catapultant la simulation au sommet de l'art et n'ayant finalement aucun concurrent sérieux sur console. Ce Forza Horizon se présente comme un spin off (comprendre produit dérivé mais dans l'esprit de l'original... Ouf !) de la licence Forza. En effet, on a affaire ici à tout autre chose qu'un jeu de simulation et d'ailleurs le titre n'en a pas la prétention, se voulant résolument un jeu tendant vers l'arcade et la détente, avec son ambiance festive, cool, djeun's et beauf' à souhait.

forza-horizon-xbox-360-1342016214-002

Si vous êtes allergique à l'univers style Fast and Furious, avec pépètes siliconées et musique pop à fond les ballons, alors ce jeu n'est pas pour vous. Si vous passez cette épreuve et admettez que vous n'êtes plus dans l’univers classique de Forza, alors vous aurez probablement une chance de prendre du plaisir dans Horizon.

La plus grande réussite des développeurs de Forza Horizon est visuelle.

Les graphismes poutrent méchamment, les couleurs sont chatoyantes dans un ton orangé seyant parfaitement à des ambiances crépusculaires. Dans le monde de Horizon, le cycle jour/nuit est géré, ce qui modifiera donc considérablement notre façon de conduire dans une "région" du jeu selon l'heure (bon point ! 🙂 ).

Nous sommes ici dans un jeu de conduite en "monde ouvert", sur une carte supposée représenter un coin du Colorado. Toutes les types de routes nous sont donc accessibles, de l'autoroute à la petite voie communale en passant par quelques chemins de terre qui nous donneront l'illusion d'évoluer dans un jeu de rallye 😮 .

Conduire dans cet ersatz de Colorado nous permet de découvrir des paysages somptueux (montagnes, prairies, fermes, lacs....) quoique parfois répétitifs avec une fluidité jamais prise en défaut. C'est incroyable ce que cette XBOX en fin de vie nous avait réservé !  Cette carte, quoique très jolie, ne se révèle finalement pas si grande que ça, et se voit certainement imposer des limites par le support DVD. Immanquablement, nous ne pouvons nous empêcher de comparer avec Test Drive Unlimited qui nous offrait une carte non moins grande. La qualité de la modélisation des véhicules est satisfaisante et l'on pourra profiter de nos véhicules dans le mode photo 😀 .

Une fois que l'on a traité de l'aspect visuel du titre, je crains que tout ne soit dit, malheureusement... 🙁

forza-horizon-xbox-360-1345665662-003

Parce que Forza Horizon nous laisse un goût amer au fur et à mesure que l'on découvre le jeu. Tout d'abord revenons sur la carte qui se veut un monde ouvert. En vérité, il est impossible de sortir des routes là où dans TDU, on pouvait se balader n'importe où. A la limite, on peut admettre cela. Nous sommes dans un jeu de course, pas dans un simulateur de 4x4 😮 .

Mais ce qui vous fera vraiment hurler, c'est quand vous vous rendrez chez le (et unique !) concessionnaire automobile. Vous vous apercevrez très vite à quel point la sodomie sans lubrifiant peut être douloureuse.

Au moins un tiers des voitures (au bas mot) sont disponibles sous la forme de DLC . Oui, vous avez bien lu ! Dans certains cas, la marque voulue ne propose QUE des voitures en DLC. Si vous souhaitez franchir le pas, vous n'êtes à nouveau pas au bout de vos surprises à cause du prix délirant des DLC : Un pack de 5 voitures = 9,99 € ! Ce qui revient à constater que finalement très peu de véhicules sont disponibles "de base" dans le jeu. Je plains ceux qui ont acheté le jeu à sa sortie, la pilule a dû très mal passé... A ce moment-là, le jeu aurait presque pu être proposé en libre-accès ("free to play" comme on dit chez les Gaulois 😉 ) .

Attention, la relation sexuelle anale n'est pas terminée...

En effet, par le plus grand des hasards, des fonctionnalités même du jeu, intrinsèques au gameplay, sont accessibles payants ! Incroyable ! Exactement comme dans un "free to play"... Sauf que la galette n'est pas "free" du tout ! Ces fonctionnalités concernent la possibilité de se "téléporter" dans des endroits spécifiques de la carte. On peut certes débloquer ces "portails" au fur et à mesure du jeu, mais comme pour l'achat de DLC, ceci modifie profondément le gameplay, surtout pour le mode multijoueur 😐 .

forza-horizon-xbox-360-1350295168-036

Plus haut je parlais de rallye. En effet, il existe un DLC rallye sorti quelques mois après le jeu, et qui offre une dimension nouvelle au jeu. Je n'ai pas eu l'occasion d'y jouer, mais d'après ce que l'on peut glaner ici ou là, il s'agit plus ou moins des routes existant dans le jeu, mais simplement recouvertes de terre (d'après les vidéos). Et quelques voitures en plus. Et ?? C'est tout. Voilà. 15 €... (soupir) 😕

La conduite, à proprement parler, se rapproche parfaitement d'un Test Drive Unlimited. C'est-à-dire ni complètement arcade, ni simulation. Certains véhicules répondent intuitivement aux commandes, d'autres sont tout bonnement injouables (on peut cependant régler les véhicules de manière plus sommaire que dans un Forza) Souvent, on a l'impression de faire pivoter une savonnette face à un (fort joli) paysage qui défile. Et souvent cette savonnette glisse un peu trop...

Bref, pour les sensations de conduite, on repassera ( Ceci dit, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, de nombreuses voitures sont très agréables à conduire, avec des sensations d'accélération crédibles, avec des "trous" dans les tours, et tout et tout ...), finalement TDU était au moins aussi satisfaisant de ce côté-là. Et c'est là où le bât blesse... 😮

6 ans après la sortie de TDU, on se rend vite compte que ce que fait Horizon au niveau gameplay, TDU le faisait mieux.

Il y avait beaucoup plus de véhicules disponibles. La carte était VRAIMENT ouverte. La gestion du parc de voiture était carrément mieux foutue. Et surtout il y avait beaucoup plus de courses, avec une certaine variété dans les missions (faire le taxi, livrer un véhicule ou colis). Dans Horizon, le mode carrière se boucle en une semaine. Un peu court, jeune homme. Il y a bien quelques missions qui consistent à détruire des panneaux ou découvrir des véhicules de collection cachés, mais rien de transcendant.

forza-horizon-xbox-360-1350295168-033

Et le multi, alors ?

Reste alors le mode multi qui se décline à plusieurs sauces : ballade libre, courses ludiques (chat et souris, roi, etc ..), courses dans différentes classes de véhicules et de niveaux de joueurs.

Premier choc : le mode ballade libre. Ce mode permet, comme son nom l'indique, de parcourir les routes de Horizon en compagnie d'autres joueurs, de relever des défis et de se tirer la bourre. Le gros hic, c'est qu'il n'y a plus aucune circulation routière PNJ dans ce mode ! Nadie ! Nobody ! Niemand !  Encore une chose que TDU faisait ! 😯

Résultat : une fois les premiers émois visuels passés à s'extasier sur un plan d'eau ou un magnifique couché de soleil, on peut rapidement s'ennuyer ferme. Il n'y a... rien à faire!

On voyage dans une autre dimension ... Silent Hill est passé par là, une explosion nucléaire, la peste, le scorbut ont décimé la population. Plus personne ! Très étrange. En outre, le mode photo est désactivé, un comble ! Même pas ça ! Les développeurs ne nous ont RIEN laissé ! 👿

Les autres modes de courses sont relativement satisfaisants. "Relativement" parce que certes on s'y amuse (encore heureux !) mais qu'est-ce que c'est bourrin ! Cette "non simulation" n'est pas assumée jusqu'au bout, parce qu'au moins on aurait aimé plus de décors destructibles par exemple, enfin... Quelque chose qui nous fasse un peu sentir que c'est un jeu d'arcade. Là non, un poteau peut arrêter net notre voiture, comme ça.

Et puis comme dans tout jeu de courses, les gros lourds foncent dans le tas en début de course et mettent leurs adversaires définitivement sur la touche. Heureusement que des options anti-collision existent dans les menus.

Pour gagner les courses, il faudra vraiment faire preuve de compétences et ça demandera un certain entraînement. Ce mode multi se montre très généreux, car il nous permettra de remporter rapidement de grosses sommes de crédit (ou des voitures) qui nous permettront d'agrandir notre garage (beaucoup plus rapidement que dans un Forza dit "régulier") 😮 .

forza-horizon-xbox-360-1350295168-034

N'oublions pas de parler de l'aspect sonore. Les bruits de moteurs sont bien rageux et "moteuresques", donner de bon coups d’accélérateurs peut être jouissif. Les musiques, accessibles via la radio de bord se distinguent en quelques styles bien tranchés : techno, rock ou encore pop selon les différentes stations de radio (pour tous les goûts en somme !) 🙂 .

L'ambiance sonore générale s'apparente complètement au cadre d'un festival de bagnoles tiré d'un Fast and Furious, on aime ou on n'aime pas...  A coup de "Salut tout l'monde ! Bienvenue au festival d'Horizon ! ça va être vach'ment cool super méga trop bon ! Viens t'inscrire pour la prochaines épreuve ! " 😎 <- kéké !

Le tour du propriétaire étant fait, on pourrait croire que Forza Horizon est un mauvais jeu. Que nenni, détrompez-vous ! Il y a bien de quoi prendre du plaisir dans ce titre. D'ailleurs, il semble avoir été très bien accueilli par la communauté des "gamers" et les serveurs du multi sont très fréquentés. Le GROS problème de Forza Horizon, c'est que pour profiter à 100 % du jeu et bien il faut repasser à la caisse, et pas qu'un peu, mazette ! Jouer à Forza Horizon revient très cher 😐 .

Est-ce un jeu laboratoire, expérimentale, afin de tester le point de rupture, à savoir à partir de quel moment les joueurs se rebelleront ? Personnellement, on ne m'y reprendra plus tant que la politique des DLC restera telle quelle pour un éventuel Horizon 2 😐 .

Image de prévisualisation YouTube

Scénario6
Graphisme8
Bande-Son8.5
Gameplay8.5
Durée de Vie7.5
En somme, si vous voulez un bon (et surtout beau) jeu de course, Forza Horizon est une option plus que valable, mais attention à la politique des DLC qui en dissuadera plus d'un...
7.7

Leave a reply