PC | The Walking Dead

Adapté par TELLTALE GAMES, studio spécialisé en point & click, TWD fût autant plébiscité par la communauté journalistique que gamers au point d’en être devenu une référence et le Game Of The Year (GOTY) pour bon nombre d’entre eux. Devant tant de papiers élogieux, je me devais de juger par moi-même de la qualité de ce soft.

Scénario, ambiance générale

Ce qu’il faut savoir avant tout c’est que The Walking Dead est une histoire de zombie assez trash (que ça soit sous forme de comics, série tv ou jeux-vidéo, l’esprit d’origine est le même), à ne pas mettre donc entre toutes les mains (vous voilà prévenu).

D’un point de vue scénaristique (je ne vous spoilerais que le 1er ¼ d’heure de jeu), vous n’incarnerez non pas Rick Grimes (le héros des comics et de la série tv) mais Lee EVERETT, professeur d’histoire dans un lycée. Menotté sur la banquette arrière d’un véhicule de police, c’est en faisant route vers une prison que l’on croisera pour la 1ère fois un de ces êtres sans vie. Surpris, le policier percute ce dernier et dévie de sa trajectoire, renversant ainsi le véhicule. Parvenant non sans mal à s’en extirper, Lee vînt se réfugier dans une maison ou vit Clémentine, petite fille de 8 ans, attendant patiemment depuis quelques jours le retour de ses parents. A partir de là, nos 2 compères vont décider de faire équipe ensemble et de fuir le plus vite et loin possible de ces terres infestées à la recherche des parents de la petite ingénue. Tout au long de l’aventure ils croiseront toutes sortes de personnages des plus charismatiques, tant tôt alliés ou ennemies.

Je n’en dirais pas plus car il faut vraiment vous ayez la surprise (ce que je n’ai pas eu les 3ers épisodes puisque j’avais à l’époque suivi un « let’s play » sur Youtube mais grand bien m’en fasse, je m’étais retenu de suivre les 2 derniers et ais donc pu avoir la grosse claque que j’espérais tant !), mais une chose est certaine, l’intrigue est vraiment un des points forts du jeu et est également des plus matures, un vrai vent de fraicheur qui fait du bien au milieu vidéo-ludique.

The-Walking-Dead-jeu-video-5

Le fait que notre personnage évolue en compagnie d’une petite fille n’est vraiment pas anodin. Émotionnellement, ça joue beaucoup ! Perso, je me suis surpris à prendre certaines décisions en fonction de ce qu’elle allait penser, son jugement influence nos actions malgré nous. On veut la protéger coûte que coûte, quitte à faire le salaud avec les autres personnages tant que c’est pour son bien. Après il y a bien évidemment plusieurs manières de faire, comme celle par exemple de prendre des décisions que l’on pense bien pour elle, quitte à la décevoir du moment que ça la met en sécurité etc. Je pense d’ailleurs que si vous avez vous-même des enfants, cela aura un impact encore plus fort, car Telltale Games a vraiment fait très fort là-dessus et le comportement de la petite Clémentine se rapproche beaucoup de ce que pourrait être un véritable enfant en pareilles circonstances.

Vous aurez régulièrement à choisir votre camp, certaines personnes vous seront plus ou moins fidèles et pourront vous venir en aide en fonction des situations (ex. : à un moment j’étais en mauvaise posture avec un zombie et en face de moi se trouvait une femme que j’avais profondément blessé et qui me regardait fixement, un fusil chargé à la main. Pensez-vous qu’elle serait venue m’aider ? Que nenni ! J’ai dû me démerder, tout seul comme un grand !). Après vous pouvez bien évidemment ne pas prendre parti et jouer la carte du « faites comme vous voulez, c’est pas mes oignons » mais à un moment ou un autre, vous serez bien obligé de faire des choix et c’est ce qui fait je pense, l’essence même de ce jeu, car chacun de vos choix auront une influence dans ce monde apocalyptique, comme celui de sauver telle personne au détriment d’une autre etc. (un exemple parmi tant d’autres).

The-Walking-Dead-ep-421

Technique du jeu (graphisme, gameplay, son)

Le fait que notre personnage évolue en compagnie d’une petite fille n’est vraiment pas anodin. Émotionnellement, ça joue beaucoup ! Perso, je me suis surpris à prendre certaines décisions en fonction de ce qu’elle allait penser, son jugement influence nos actions malgré nous. On veut la protéger coûte que coûte, quitte à faire le salaud avec les autres personnages tant que c’est pour son bien. Après il y a bien évidemment plusieurs manières de faire, comme celle par exemple de prendre des décisions que l’on pense bien pour elle, quitte à la décevoir du moment que ça la met en sécurité etc. Je pense d’ailleurs que si vous avez vous-même des enfants, cela aura un impact encore plus fort, car Telltale Games a vraiment fait très fort là-dessus et le comportement de la petite Clémentine se rapproche beaucoup de ce que pourrait être un véritable enfant en pareilles circonstances.

Vous aurez régulièrement à choisir votre camp, certaines personnes vous seront plus ou moins fidèles et pourront vous venir en aide en fonction des situations (ex. : à un moment j’étais en mauvaise posture avec un zombie et en face de moi se trouvait une femme que j’avais profondément blessé et qui me regardait fixement, un fusil chargé à la main. Pensez-vous qu’elle serait venue m’aider ? Que nenni ! J’ai dû me démerder, tout seul comme un grand !). Après vous pouvez bien évidemment ne pas prendre parti et jouer la carte du « faites comme vous voulez, c’est pas mes oignons » mais à un moment ou un autre, vous serez bien obligé de faire des choix et c’est ce qui fait je pense, l’essence même de ce jeu, car chacun de vos choix auront une influence dans ce monde apocalyptique, comme celui de sauver telle personne au détriment d’une autre etc. (un exemple parmi tant d’autres).

The-Walking-Dead-jeu-video-1

A qui s’adresse le jeu ?

Si vous êtes un fan de l’univers The Walking Dead (comics/série tv), jetez vous dessus sans hésiter ! Je le place du même niveau que le comics et surclasse de loin la série tv. Vous verrez là une autre vision des évènements et surtout un tout autre groupe de survivants, un peu de nouveauté ne fait pas de mal comme on dit. Après si vous aimez l’univers des zombies tout simplement ou pourquoi pas les points & click, ce jeu est également fait pour vous et surtout vous en aurez pour votre argent !

Comptez une 15aine d’heures (soit environ 3h par épisode) pour seulement 24 €.

twd4hd

Divers

Le jeu TWD se décline en 5 épisodes à télécharger et jouer les uns après les autres et dans un ordre précis !

A noter que si vous vous y mettez qu’aujourd’hui, vous n’aurez pas le supplice d’attendre fébrilement (et c’est peu dire) les quelques semaines d’intervalles avant de tâter de la suite après chaque fin d’épisode, puisque vous téléchargerez tout d’un coup !

A la manière d’un Alan Wake, vous aurez un « previously » à chaque début d’épisode, vous permettant de vous remémorer des choix effectués par le passé et un « In the next épisode » vous permettant de bien saliver avant d’entamer le prochain !

En bref.

Qu’on se le dise, TWD est un jeu qui choc et qui ne laissera personne indifférent. A la manière d’un Mass Effect ou les choix que l’on fait influe sur le déroulement de l’histoire, c’est un jeu qui nous fait tantôt jubiler, tantôt pleurer. Triste, choquant, excitant, les mots me manque pour exprimer les sentiments par lequel je suis passé lors de toute cette aventure. Bien que testé TWD sur le tard (début 2013), ce jeu est pour moi sans conteste le GOTY 2012. Je rejoins donc les nombreux adorateurs et attendrais impatiemment la saison 2 qui est d’ores et déjà annoncé. Et vu la fin du dernier épisode, j’ai déjà ma petite idée sur le personnage que l’on incarnera…

2 comments

  1. Cathy 24 avril, 2013 at 14:01 Répondre

    Je n’ai pas accroché du tout à la série télé mais ce jeu, c’est juste une tuerie, je l’ai trouvé bien plus émotionnel que mass effect et dragon age : origins qui étaient déjà pas mal dans leur genre (surtout la fin de DAO pour moi…)
    J’imagine aussi qui on jouera dans le second volet mais on ne sait jamais, peut-être qu’on sera surpris et que les personnages jouables seront multiples 😀 Dans le genre émotionnel, To the moon était pas mal non plus (même si niveau graphismes, ça ne dépasse jamais les eux créés sur RPG maker)… il est souvent en promo sur steam en plus 🙂

    • Kane 25 avril, 2013 at 00:55 Répondre

      Je n’ai pas souvenir de la fin de DAO mais je trouve qu’il y’a autant d’émotion qu’il a pu y avoir dans les Mass Effect (qui figure dans mon Top 2 des trilogies sur 360 !).

      J’ai vraiment adoré de bout en bout !

      J’attends maintenant la sortie boite dans nos contrées avec impatience ! Probablement un futur let’s play, qui sait ! :p

      Pour ce qui est de To the Moon, je ne l’ai pas encore temriné, il faut que je me replonge dedans ! Tu m’as donné envie, tiens! 😀

Leave a reply