X3.60 | Halo 4

Licence incontestée de la firme Microsoft, Halo a su se faire aimer (que dis-je, adorer) par  une grande communauté de joueurs. Nous entamons avec Halo 4 une seconde et nouvelle trilogie, la suite des aventures du Master Chief et de Cortana et Dieu sait que ça commençait sérieusement à nous manquer ! 😉

halo-4-xbox-360-1315209036-008

Scénario, ambiance générale.

Le scénario de la campagne est vraiment bon (mais il est nécessaire de préciser que pour bien tout comprendre, il vous faudra vous jeter sur les terminaux (dispo sur HaloWaypoint une fois découverts en campagne) et sur les nouveaux bouquins). J’ai moi-même encore de nombreuses zones d’ombres à éclaircir, je ne m’étendrais donc pas énormément sur le sujet mais sachez que l’histoire met l’accent sur la relation John (MC)/Cortana plus humaine que jamais. Nous y découvrons une « nouvelle » race E.T. appelée les Forerunners ainsi que les prométhéens (à ne pas confondre avec les prothéens de Mass Effect !), qui vous donneront à coup sûr de bonnes sueurs froides tant en héroïque que légendaire (foutues téléportations ! >_<). L’ambiance est géniale à tout point de vue, avec une immersion de tous les instants (on se sent réellement dans la peau de John avec les effets de casques tout autour de l’HUD), une bande son qui n’a rien à envier à ce que nous faisait Marty’ et une Cortana qui pète les plombs bien comme il faut (les IA ont une durée de vie moyenne de 7 ans, passé cette date elles se détériorent, Cortana a 8 ans…).

Halo-4-Forward-Unto-Dawn-Cortana

Technique du jeu (graphismes, gameplay, son).

Les Halo n’ont jamais vraiment brillés graphiquement mais ont toujours été dotés d’une direction artistique exemplaire (dû notamment aux structures forerunners), mais avec cet opus, on peut dire qu’ils ce sont vraiment bien rattrapés. C’est simple, je place ce jeu au panthéon graphique de cette génération (360/PS3 confondues, PC exceptés bien évidemment). Les cinématiques sont sublimes et pour certains plan j’irais jusqu’à dire proches du photoréalisme. Durant les phases de gameplay, c’est certes moins tape à l’œil mais bien au-dessus de nombreuses autres productions actuelles, sans parler des différents panoramas (sur Reach/Anniversary je prenais un pied pas possible à rester sans bouger et mater les panoramas pour y retourner après dans le Cinéma et me faire quelques wallpapers, juste pour le plaisir !).

Niveau gameplay, on retrouve les mêmes sensations de tirs (en mieux toutes fois) et configuration de touches (Recon !) mais avec cette fois-ci la possibilité de sprinter à loisir sans avoir à s’équiper d’un quelconque équipement (il était temps, on est censé être un « super-héro » quand même, merde !). Question armement, aux habituels armes humaines/covenants vient s’ajouter cette fois-ci l’arsenal prométhéen. On regrettera simplement le fait que ce dernier ne soit qu’un « redit » des arsenaux humain/covenant (un énième fusil à pompe/fusil d’assaut/sniper etc.) mais dans l’ensemble vraiment stylées donc on pardonne ! Pour en revenir aux différents équipements, aux traditionnels invisibilité, jetpacks, clône etc. viennent s’ajouter la vue prométhéenne permettant de voir les positions ennemies à travers les murs (très pratique en multijoueur), l’intervention d’un drône de combat (pratique pour défendre une zone) etc. Bref, de très bons ajouts dans l’ensemble.

H4_Campaign_Dawn_F_2348774b

Multijoueur (Jeux de Guerre / Spartan Ops)

A la campagne déjà bien fourni vient s’ajouter le mode Infinity (multijoueur), comprenant le mode Jeux de guerre (multi de base) et le Spartan Ops (pouvant s’apparenter au mode FireFight des anciens Halo mais en plus scénarisé). L’intérêt (personnellement) est bien moindre mais permet de bonnes parties à 4 (j’vous vois déjà venir…), se joue vite en légendaire (puisque si l’on meurt, on réapparait dans les 3-4 secondes et ce qui est mort reste mort) et permet de gagner pas mal de points d’XP très rapidement. Je vous conseille toutefois de vous munir d’un ami ayant une bonne connexion, sous peine de jouer image par image.

Pour en revenir au mode War Games (Jeux de Guerre), les maps sont vraiment réussies dans l’ensemble (il faut aussi dire que 343 Industries sont les créateurs des meilleures maps multi de Reach (les DLC), nous pouvons donc leur faire confiance là-dessus) et ne sont pas de simples redites du solo mais bien inédites ! On regrettera simplement le fait que les maps étant soumises au vote des joueurs, on se retrouve bien souvent à jouer sur les 2-3 mêmes (je pense notamment à Ragnarok – anciennement Valallah sur H3).

Beaucoup de joueurs regrettent qu’Halo ce soit « CallOfDutylisé » puisque dans les modes de base (Slayer Infinity etc.), il vous est offert la possibilité (après un certain nombre de points) de faire une demande d’arme/bonus (un peu à la manière des KillStreaks de COD) ou la killcam après chaque mort etc. Mais je trouve (personnellement) que c’est une excellente chose, cela dynamise le tout et en fait un jeu bien nerveux et sans temps mort. Ajoutez à cela quelques amis avec qui jouer (merci aux Spartans XM (membres du forum Xbox-Mag.net) de m’accueillir en leur sein d’ailleurs, en dehors du lag qui nous fait bien des fois défaut, on passe d’excellentes soirées tous ensemble !).

Halo-4-MP

A qui s’adresse le jeu ?

Dans un premier temps, aux fans de la série ! Les véritables passionnés ayant suivi inlassablement chacun des opus de la saga. Puis aux amateurs de science-fiction et de first personn shooter (FPS).

Leave a reply